Le théâtre et moi, émoi

Depuis bientôt 3 ans, je fais partie de la troupe de théâtre Les Uns Sans C à Saint-Laurent-des-Autels dans le Maine et Loire. Activité ludique et défouloir s’il en est, je vais vous en dire aujourd’hui un peu plus, parce que c’est une activité qui me tient à cœur.

Tout d’abord, la participation au théâtre n’est pas une première sur scène puisque pendant deux ans, j’ai joué sur les vieilles planches d’une salle polyvalente dans des Séances de Variété, coutume locale des Mauges qui consiste à mettre en scène les plus petits comme les plus anciens, dans des danses, sketches, piécettes de théâtre… Et il faut dire que j’aime ça, jouer sur scène.

Ainsi, dans ces séances de variété, j’ai joué dans des sketchs de la série « déformations professionnelles » – mon compagnon de scène s’en souvient puisqu’il a reçu une claque par soirée à cette époque, sans compter les répétitions, mais aussi chanté une ballade nord irlandaise – interprétée notamment par Renaud – avec d’autres comparses. La seconde année, j’ai dansé sur de la musique country – que je pratiquais aussi à l’époque – et interprété Shirley dans le sketch « Le Far West » de Shirley et Dino… Imaginez-moi avec une choucroute noire sur la tête et une voix suraigüe, ça va vous détendre !

Entre-temps, entre ces deux années de Séances de variété, qui ont déjà 20 ans dans ce petit village, j’ai rencontré la troupe de Saint-Laurent à l’occasion d’une soirée Cabaret – pendant laquelle j’avais reproduit un sketch de Raymond Devos, « Sens Interdit« .

Ladite troupe avait donc eu une défection d’actrice et cherchait quelqu’une, que je devins très rapidement.

Affiche Pièce de théâtreAinsi, j’ai eu la joie d’interpréter Melle Marie-Odile Dumur des Rosiers dans la pièce « Le Saut du Lit » en mars 2011, vieille fille célibataire auteure de livres pour enfants, et Huguette, pompier volontaire et fiancée un tantinet autoritaire en mars 2012 dans la pièce « Tout baigne » ,dont j’ai réalisé l’affiche soit dit au passage et pendant laquelle mon compagnon de scène recevait DEUX claques par représentation cette année et un bouche-à-bouche. On fait vraiment de tout dans le théâtre…

Et parce que se mettre dans la peau de son personnage, réfléchir à sa tenue, à ses postures, répéter pendant de longs mois et enfin, enfin monter sur les planches, est un plaisir, je signe pour la troisième année !

Je vous en parle aujourd’hui parce qu’hier soir, nous avons arrêté la distribution des rôles, pour une pièce de Marc Camoletti qui a été jouée près de 7000 fois de 1960 à 1979 et qui fut la pièce française la plus jouée à l’étranger, détenant ainsi un record inscrit dans le Guiness Book Of Records de 1991.

Je jouerai la bonne, Berthe – grands pieds non fournis – et j’ai hâte, déjà, j’ai hâte d’être à septembre pour les répétitions puis à mars 2013 pour les représentations.

Je ne vous en dis pas plus – les plus curieux chercheront le nom de la pièce – et j’espère bien voir certains d’entre vous, si vous êtes dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>