Le prix du timbre

Comme moi, vous avez remarqué que le prix des timbres avait augmenté en juillet dernier. Certes, cela fait plus de six mois, on peut dire que ce n’est pas un scoop. Et vous avez sans doute aussi remarqué que, depuis quelques semaines, les timbres affichaient désormais une valeur en gramme au lieu de leur prix ? Oui ? Eh bien il aurait peut-être mieux valu que vous ne vous en rendiez pas compte. Pourquoi ?

C’est très simple. Démonstration par l’exemple avec, à l’appui, des documents diffusés par la Poste elle-même concernant les tarifs applicables à l’acheminement du courrier postal en format lettre.

Mais tout d’abord, mettez-vous dans la peau d’une TPE qui n’a pas le volume postal pour prendre une affranchisseuse mais qui envoie tout de même du courrier en quantité suffisante pour avoir un stock de timbres désormais imprimé avec le grammage autorisé et non plus le tarif.

Imaginez que vous avez régulièrement des lettres d’un poids relativement important, que vos timbres n’indiquent que le poids et que vous ne disposez pas du document ci-après : tarifs-particuliers-france-metropolitaine-01122011. Forcément, vous l’avez jeté quand vous avez vu que les timbres indiquaient désormais un grammage et que vous n’en aviez plus besoin!

Maintenant que vous êtes en situation, prenez l’exemple très concret d’une lettre d’1kg que vous devez affranchir, très simplement, même pas un recommandé avec accusé de réception.

Pour ce poids, l’affranchissement préconisé sur le document lié ci-dessus est d’un montant de 4,20€. Dans ce cas, il suffit de coller sur l’enveloppe 7 timbres à 0,60 €. Cela prend un peu de place mais l’enveloppe est grande, pour un pareil poids, on a au moins une enveloppe A4 en papier kraft, bien solide.

Mais imaginons, dans un monde totalement chaotique et sans document de référence, que l’on raisonne avec la seule logique du grammage, et que l’on n’utilise donc que les grammages indiqués sur les timbres.

Pour une lettre d’1 kg, disposant de timbres étiquetés à 50g, 100g ou 250g, combien de timbres puis-je potentiellement utiliser pour affranchir un tel courrier ?

  1. Si je dispose de timbres de 250g, logiquement, je vais apposer sur ma belle enveloppe en papier kraft 4 timbres à 2,40 €, soit 9,60 €, ce qui équivaut déjà à plus de deux fois le montant indiqué sur la plaquette tarifaire des particuliers. Je vous rappelle au passage que je me mets dans la peau d’un modeste entrepreneur qui n’a pas assez de volume courrier et doit donc faire comme tout un chacun pour affranchir son courrier, sans courir au premier bureau de poste pour affranchir les lettres plus volumineuses avec la vignette au tarif juste.
  2. Si je n’ai, pour pallier à mes plus gros envois, que des timbres équivalent au poids de 100g ( 1,45€ pièce) je vais en mettre 10 (soit 10x100g=1kg) sur mon enveloppe et affranchir celle-ci pour un montant de 14,50€. On tape déjà dans un sacré beau montant si l’on ne dispose pas du sésame nous permettant de savoir quel montant correspond à tel ou tel grammage.
  3. Et enfin, dans l’hypothèse où je n’ai que des timbres à 50g (je n’ai vraiment pas de chance !), je vais donc apposer 20 timbres sur mon enveloppe, puisque 50gx20=1kg, à 1€ pièce. Soit 20 € l’affranchissement pour un montant initial prévu de 4,60€ !

Non mais vous imaginez le manque à gagner de la Poste dans ces conditions ?! Prenez le temps de réfléchir quand même et demandez-vous si votre secrétaire s’est aussi posé la question ; et si votre budget timbre a brutalement augmenté ces derniers mois, vous savez dorénavant pourquoi.

Oui, je sais que l’exemple peut paraître aberrant, mais pas tant que ça puisque l’on m’a posé la question, pas plus tard qu’hier midi, de savoir à quel tarif se fier, entre celui indiqué sur le document de tarification en fonction du poids, et les timbres au grammage tout prêt, tout pratique.

Alors, oui, je sais aussi que l’on peut acheter des timbres en ligne. Bon, je vais me pencher sur la question. Mais tout de même, si l’on veut conserver le choix des timbres papier, dans un classeur à portée de main, il ne faut pas oublier de se documenter pour ne pas se ruiner bêtement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>