Facebook, Twitter et mon projet professionnel

Lorsque j’ai créé mon profil Facebook, il y a aujourd’hui quatre mois, il s’agissait pour moi de créer un profil professionnel et une page qui me permettrait de nouer des contacts pour mon projet de peintre en bâtiment à moyen terme, et celui de décoratrice d’intérieur à long terme. J’avais aussi créé une page pensant l’alimenter avec des anecdotes relatives à ma formation professionnelle.

Je n’ai pas dévié de cet objectif dans le sens où j’ai mesuré mes propos autant que possible et fait attention aux messages postés sur mon mur, selon qu’il s’adressait uniquement à mon cercle d’amis ou non. Aujourd’hui, le cercle d’amis s’est agrandi, le profil est actif mais la page Facebook que j’avais créée en parallèle n’a plus de raison d’être. Tout d’abord parce que je ne l’ai pas mise à jour régulièrement, ensuite parce que mon projet professionnel a quelque peu dévié depuis le mois de juillet, au cours duquel j’ai passé un entretien pour devenir Community Manager chez Arganor.

Bien que déçue que le projet de décoration n’ait pas abouti, bien qu’ayant un sentiment d’échec et d’inachevé, je ne peux être mécontente de la tournure des évènements. Pourquoi? Parce qu’aujourd’hui, je travaille sur Internet, avec le Web 2.0 – j’avoue, j’ai mis l’expression pour faire classe. Aujourd’hui, je réalise un autre de mes rêves, travailler dans un domaine qui rejoint une de mes nombreuses passions, l’Internet.

Bien que n’ayant aucune formation en marketing, en commerce ou en informatique, je peux me féliciter aujourd’hui d’avoir su lier des contacts par le biais de Twitter – que j’utilise depuis un mois @Mag_frog – et intégrer, à ma modeste mesure, le réseau des community managers, consultants et autres communicants des réseaux sociaux. Groupe qui s’élargit aussi sur Facebook et prouve l’interaction des deux réseaux et la pertinence des commentaires publiés sur les blogs, à ma modeste mesure toujours.

Ensuite, vient se greffer la difficulté de suivre – parce que oui, il faut suivre – les profils sur Twitter, ne pas abandonner Facebook – et je dois bien avouer sur ce coup-là que je l’ai un peu mis de côté – et assurer de plus la maintenance d’un ou plusieurs sites et d’un ou plusieurs blogs. En ce qui me concerne, j’ai profité cet été de Twitter pour me renseigner sur mon nouveau métier, celui de community manager et sur l’utilisation des réseaux sociaux. Mes recherches ne sont pas tout à fait terminées, mais elles passent de « comment se servir des réseaux sociaux ? » à « établir une veille sur les produits cosmétiques et communiquer aussi en tant que personne pour une entreprise ».

L’autre question inhérente à la création de ce réseau, c’est de savoir si je poursuis sur ma lancée mon blog en tant que vitrine hétéroclite – couture, dessin, web, tel qu’il a été pensé au départ, comme alternative à une page d’actualité pour mon site web – ou si je le consacre exclusivement au métier de community management ? Et là, la réponse s’est imposée assez rapidement : ce blog, c’est aussi celui de toutes mes passions. C’est moi, curieuse et plurielle, spontanée et naturelle, simple et exigeante, et il s’adresse autant à mes ami(e)s qu’à mes futurs visiteurs en fonction des sujets traités.

Enfin, pour vous prouver que Twitter est un outil formidable, vous pourrez en savoir un peu plus sur mon métier sur le billet de Pierre Mourotte – @cmwconsulting – qui m’a donné l’occasion de m’exprimer au travers d’une interview sur mon nouveau métier, suite à des échanges amorcés sur le fameux réseau social .

J’en profite aussi pour remercier celles et ceux qui ont répondu à un questionnaire et/ou mes interrogations via Twitter sur ma future pratique de community manager : @cwmconsulting, @LalexAndrea, @Loupybulle, @Grafiketgrafok, @Mllegima ainsi que mon amie Nadège et Véronique.

Une réflexion au sujet de « Facebook, Twitter et mon projet professionnel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>